Wassila Batiche,une journaliste un style ..

, par  karim , popularité : 17%

[*

Wassila Batiche,une journaliste un style ..

*]

Wassila Batiche.

Cette journaliste du service des sports de l’Unique a commencé le journalisme télé au début des années 90. A l’époque, les jeunes filles n’étaient pas bien vues dans les stades.

Elle était pratiquement la seule à couvrir les matchs de championnat et de l’équipe nationale. Pour se faufiler parmi les hommes, elle portait toujours une casquette sur la tête pour cacher sa chevelure. Après plusieurs années cachée dans l’ombre de Hafid Derradji, Wassila Batiche passe devant la caméra et lance une idée originale, qui existait dans la presse écrite : Que sont-ils devenus ? Le même principe est d’ailleurs adopté par Benyoucef Ouadia, mais dans les sports collectifs et dans la boxe et le cyclisme.

Avec son émission Loin des stades Wassila Batiche a réussi un bon coup médiatique, approche les sportifs et les personnes célèbres qui ont eu un rapport direct ou indirect avec le stade. Mais son style et sa démarche dérangent certains artistes du service des sports et les adeptes des reportages sans animateur vedette.

Il faut dire que la jeune journaliste ne respecte pas les règles de bienséance audiovisuelles à l’Entv. Elle apparaît toujours en diapason et souvent à un degré égal ou supérieur avec l’invité choisi. Ce qui provoque des mises au point assez importantes dans sa démarche.

Pour Wassila Batiche, souvent jalousée par ses pairs, il était important qu’elle apparaisse à l’écran au même titre que l’invité. Elle devient à chaque nouvelle émission une nouvelle vedette, avec des habits nouveaux, une démarche plus intime. D’où l’utilisation de deux caméras pour ses reportages.

La jeune journaliste s’habille chic pour la circonstance et attire souvent les regards de ses invités. Pour sa première émission avec Madjer ou pour celle de Belloumi, diffusée samedi par l’Entv, pour combler le vide de la grille d’été, elle met souvent dans la gêne les hôtes par ses questions parfois indiscrètes et souvent posées d’une voix douce. Jouant à la fois le rôle de l’animatrice, belle et intelligente et la journaliste audacieuse et perspicace.

Wassila Batiche n’hésite pas à bouleverser les cadrages traditionnels de l’Unique et casser ce tabou de star féminine cachée. Elle met toujours en valeur ses atouts de séductrice à l’écran, avec son jean et son pull rose, tout en arrangeant une dizaine de fois ses cheveux pour apparaître belle et présentable. Dans un univers du paraître et du disparaître, elle a réussi à laisser sa trace, jetant aux orties les commérages et les réflexions de ses collaborateurs et collègues.

Aux personnes qui commentent dans les couloirs de l’Unique, ses apparitions et ses traitements de sujets, elle répond par l’audace et l’outrance. Longtemps considérée comme pin-up du sport, elle est devenue une vedette des émissions sur les héros de toute une génération. Elle devrait néanmoins trouver une réplique à son sujet car à la longue cela devient de la redondance.