Google falsifie la superficie de la Palestine après l’annonce du plan de Donald Trump

lundi 3 février 2020
par  karim
popularité : 8%

Un changement surprenant est apparu sur le moteur de recherche Google après l’officialisation de « l’accord du siècle » de Donald Trump la semaine dernière.

Google falsifie la superficie de la Palestine après l’annonce du plan de Donald Trump

Google affiche dans ses résultats une superficie de la Palestine de 6220 km2 et une superficie de 22 145km2 pour Israël. Fait étonnant, puisque la superficie réelle de la Palestine est de 27 000 km2, jusque-là utilisée par Google avant l’annonce du président américain.

Le moteur de recherche américain aurait donc anticipé une validation de la Palestine à souscrire, bon gré mal gré, à ce fameux « plan de paix » américain.
Un accord de paix servant les intérêts israéliens

Donald Trump a dévoilé mardi son plan controversé pour aborder le conflit israélo-palestinien en présence de son « grand ami » Benjamin Netanyahu. Le président américain a déclaré que Jérusalem serait « la capitale indivisée d’Israël » et que c’était la « dernière chance » pour les Palestiniens de devenir un État.

L’initiative américaine accorde la priorité aux intérêts israéliens sur les droits des Palestiniens, et ignore les principes fondamentaux du droit international en s’éloignant de l’idée de deux États souverains.
La Palestine rejette catégoriquement les propositions américaines

Les Palestiniens ont fermement rejeté le plan américain qualifié d’« accord du siècle » par Trump. Ce véritable fiasco a amené le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas à annoncer :

il n’y aura aucune sorte de relation avec vous (les Israéliens, NDLR) ainsi qu’avec les États-Unis, y compris en matière sécuritaire

Le principal argument du dirigeant Palestinien est que le plan américain est une violation des accords d’Oslo qui ont été signés avec Israël en 1993.
Les Palestiniens lésés

Le plan américain honteux a mis en colère les Palestiniens et réjouit les colons israéliens. L’annexion de plusieurs régions de la Cisjordanie occupée par Israël est inacceptable pour les Palestiniens. L‘annexion des colonies formées depuis 1967 en Cisjordanie est un point important pour les colons israéliens qui tiennent notamment à la vallée du Jourdain.

Ce plan est également catastrophique du fait que les colonies israéliennes formées depuis 1967 sont jugées illégales par la communauté internationale et l’ONU. Mais si le plan américain veut faire conserver ces colonies à Israël, c’est surtout pour continuer la coopération entre Benyamin Netanyahou et Donald Trump, le président américain ayant été un soutien puissant dans l’accélération de la colonisation de la Palestine.


Portfolio

JPEG - 24.1 ko

Commentaires

Agenda

 

2020

 

<<

Mai

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois