La Tunisie remporte le prestigieux championnat du monde de Couscous 2018

, par  karim , popularité : 12%

Inégalables dans l’art de rouler la semoule et de réinventer subtilement un plat millénaire, Nabil Baccous, Youssef Abdelli et Lamjed Hosni ont défendu avec maestria les couleurs de la Tunisie à San Vito Lo Capo, une localité située au nord de la Sicile, lors de la 21ème édition d’un concours de haut vol : le très disputé « Couscous Fest 2018 ».

Surclassant leurs rivaux issus d’Italie, d’Angola, de Côte d’Ivoire, de France, du Maroc, de Palestine, du Sénégal et des Etats-Unis, ces trois chefs cuisiniers tunisiens, sur lesquels l’Association Tunisienne des Professionnels de l’Art Culinaire (ATPAC) a eu raison de miser, ont connu leur heure de gloire samedi soir, après avoir érigé la préparation d’un met traditionnel en véritable art culinaire.

Ces trois porte-étendards en toques blanches de l’indétrônable Tunisie – le pays du jasmin a en effet remporté 5 fois le prix – ont été sacrés Champions du monde de Couscous, au terme d’une compétition où ils ont rivalisé de créativité exquise, d’audace délicieusement équilibrée et de savoir-faire remarquable qui ont conquis le jury trié sur le volet.

Unanimement salués pour leur « habilité technique dans la manière de mixer des ingrédients et des préparations si nombreuses qui auraient pu créer une confusion dans le palais du dégustateur », l’explosion de joie de Nabil Baccous, Youssef Abdelli et Lamjed Hosni à l’annonce de leur victoire n’a eu d’égal que l’explosion de couleurs et de saveurs qui a jailli de leur Couscous revisité. Un vrai régal pour les yeux et le palais !