Fkirina Infos - أفكرينة للاخبار
L’Histoire a commencer il ya 9 ans قصة بدات منذ 9 سنوات

Accueil > 7/Info Algerie > La tournée de campagne du Chakib Khelil Où comment se payer une nouvelle (...)

La tournée de campagne du Chakib Khelil Où comment se payer une nouvelle virginité sur le dos des Algériens

jeudi 18 janvier 2018, par karim

Plus la couleuvre est grosse et plus elle a des chances de passer. C’est probablement ce que doit se dire chaque soir le chakib Khelil dans les suites présidentielles qu’on lui offre pour son tour d’Algérie.
Et l’énergumène a de l’audace en revenant, en toute impunité, sur les traces du corps même des affaires de corruptions qui lui sont indéfiniment, irrémédiablement rattaché et même si par on ne sait quelle grâce ou quelle bénédiction occulte il pense avoir rendu amnésiques les algériens en jetant quelques micros, en s’offrant quelques fantoches qui attendent la bouche ouverte et les mains bien chaudes sur les comptes offshores . Que neni le Chakib est en pleine tournée de promotion de « lui et de son savoir si riche avec offre de service ». Une fois à Bouira, à Bordj Bou Arreridj, à Béchar et à Oran pour prêcher la bonne parole de Mr l’expert ancien ingénieur aux E.U pour Shell , et Phillips Petroleum puis comme expert et directeur à la Banque mondiale service énergie qui lui a fait conduire une politique énergétique désastreuses pour les pays d’Amérique latine avant de venir tenter faire la même chose chez nous.
Exit les affaires de corruptions, la justice nous dit on n’a rien trouver à lui reprocher la preuve il va et vient libre comme l’air, tout neuf, tout propre, lavé plus blanc que blanc, une nouvelle virginité à la clé pour postuler prochainement au poste suprême, d’après ce qui se dit . Il y a déjà une équipe, des parrains, des sous fifres, une page officielle facebook, compte twiter, une chaine Youtub et tout et tout ….
Et il ya aussi les fameuses propositions pour sortir l’Algérie de la mélasse dans laquelle lui et d’autres nous ont plongé, et là le chakib Khelil a vraiment de l’audace de taper sur ces 40 millions d’Algériens qui bouffent les subventions alors qu’ils n’en ont pas tous besoins. Nos n’avons pas honte nous les bouffeurs de subventions on est en train de provoquer l’endettement du pays et mettre en danger l’avenir de nos enfants, qu’on éduque comme de futur bouffeurs de subventions. Ceux qui se sont bien rempli les poches en détournant les subvenions grâce à l’informel, les petits barons bah !… Laissons- les ils seront toujours utile le moment venu. Puis il pense encore et toujours que ruiner la terre et le sous sol avec le gaz de schiste est très bien pour l’Algérie. Puis il pense toujours que les Algériens sont trop nombreux, qu’ils veulent trop bien vivre, avoir du gaz de l’électricité, et que l’Etat a déjà suffisamment donner en construisant des routes, des hôpitaux et des logements et que ces 40 millions d’Algériens en veulent toujours plus. Alors le Chakiib Khelil dit bezef les subventions, on aura quelques miettes de pensions indigente, c’est suffisant pour sauver le trésor public et la rente surtout. Mais le Chakib est pas fou il se dit pas que si l’argent de la corruption, des comptes et sociétés écrans, dans les paradis fiscaux étaient rapatriés l’endettement du pays n’existerait pas ?. Alors le Chakib va continuer à tourner dans le pays avec sa nouvelle virginité jusqu’à 2019 …..
Sofian Somoud

Répondre à cet article

SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © Andreas Viklund sous Licence free for any purpose