Fkirina Infos - أفكرينة للاخبار
L’Histoire a commencer il ya 9 ans قصة بدات منذ 9 سنوات

Accueil > 6/International > Pitié, arrêtez de boire de l’ eau en bouteille

Pitié, arrêtez de boire de l’ eau en bouteille

mercredi 1er février 2017, par karim

L’eau en bouteille est une arnaque. C’est aussi débile que de vendre de l’air en bouteille hors de prix, mais après quelques décennies de commercialisation, un instinct absurde nous pousse parfois à saisir une bonne bouteille de Volvic quand notre bouche devient sèche et notre esprit étourdi par la chaleur. C’est pas de l’eau mon pote, c’est de l’Eau !

Des politiciens et des activistes appellent à augmenter le prix réclamé aux entreprises pour pomper l’eau des sources municipales, mais certains experts estiment que cela ne suffit pas. Selon les plus véhéments, il faudrait tout simplement interdire à quiconque de pomper de l’eau dans un but lucratif, pour des raisons aussi bien sociales que scientifiques. Et Nestlé devrait perdre la licence qui l’autorise jusqu’ici à poursuivre cette pratique.

« Si l’eau devenait un bien commun, cela ne signifierait pas que Nestlé ou Coca-Cola ne pourraient pas en pomper pour produire du soda ; il devrait être possible d’obtenir une licence pour utiliser de l’eau pour fabriquer certains produits, mais pas pour en faire un produit en soi« , explique Stephen Scharper, professeur spécialiste du développement durable à l’université de Toronto.

« À terme, cela reviendrait à abolir totalement l’eau en bouteille. »

Un rapport publié en 2016 par Harden Environmental Services, entreprise spécialisée dans l’analyse des eaux souterraines, indiquait que « les prélèvements d’eau effectués par Nestlé entraînent une dépressurisation » de l’aquifère d’où l’eau est pompée, ce qui peut aboutir à la contamination de l’eau, susceptible d’entrer en contact avec des puits ou des fosses septiques avoisinants.

Surtout, nous pourrions un jour nous retrouver face à une pénurie d’eau. Des données diffusées par la NASA l’an dernier montrent qu’ »environ un tiers des plus grands réservoirs d’eau souterraine de la Terre sont en train d’être rapidement épuisés par la consommation humaine. » Si l’on ajoute le réchauffement climatique, source de sécheresses toujours plus fréquentes et toujours plus intenses partout dans le monde, cette eau pourrait bien s’avérer précieuse dans un futur proche.

À ce stade de la discussion, il faut aussi bien garder en tête que l’eau en bouteille n’est pas meilleure que l’eau du robinet, au moins dans les pays où la distribution publique d’eau potable fonctionne correctement ; historiquement, elle est même bien pire. En 1999, l’ONG Natural Resources Defence Council a publié un rapport indiquant que 25% de l’eau en bouteille était exactement la même que l’eau du robinet. En 2006, un test réalisé par la ville de Cleveland a révélé que l’eau en bouteille de la marque Fiji contenait de l’arsenic. En 2008, l’Environmental Working Group a montré que la plupart des marques d’eau en bouteille ne se distinguaient en rien de l’eau du robinet, et dépassaient parfois les seuils légaux de contaminants.

Répondre à cet article

SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © Andreas Viklund sous Licence free for any purpose