Fkirina Infos - أفكرينة للاخبار
L’Histoire a commencer il ya 9 ans قصة بدات منذ 9 سنوات

Accueil > 7/NATIONAL > Obligation de domicilier les médias électroniques en Algérie/ La malhonnêteté (...)

Obligation de domicilier les médias électroniques en Algérie/ La malhonnêteté des autorités algériennes

lundi 28 novembre 2016, par karim

Le ministère de la Communication affirme préparer de nouveaux textes de loi devant régir la presse électronique en Algérie. Il est question d’obliger les médias électroniques algériens de procéder à leur domiciliation et hébergement en Algérie.

Pour le ministre de la communication Hamid Grine, les sites d’information qui ne sont pas hébergés en Algérie sont des médias “fantômes” dont il faut se méfier et interdire leurs activités dans notre pays. Force est, malheureusement, de constater que le discours du ministre se heurte à une autre réalité qui prouve toute l’incohérence, ou plutôt la malhonnêteté, des autorités politiques dans ce dossier. En effet, Algérie-Focus vous révèle dans cet article que presque toute la totalité des sites institutionnels de l’Etat algérien, en plus des organismes publics les plus stratégiques, sont hébergés à l’étranger dans des serveurs situées majoritairement dans des pays occidentaux. Et voici petite liste, non exhaustive, de ces sites institutionnels avec les coordonnées de leur hébergeur à l’étranger. Même le site officiel de l’agence de presse officielle, l’APS, est hébergé aux USA !

Pourquoi donc le ministre de la communication veut uniquement soumettre les médias électroniques à une nouvelle obligation qui n’est même pas respectée par l’agence de presse officielle et les autres institutions de l’Etat ? N’est-ce pas une malhonnêteté intellectuelle qui dévoile les intentions politiquement malsaines de cette nouvelle restriction visant la presse électronique algérienne ?

Répondre à cet article

Mots-clés

SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © Andreas Viklund sous Licence free for any purpose