France / le Conseiller à la diversité limogé « L’UMP, c’est la peste pour les musulmans »

samedi 12 mars 2011
par  karim
popularité : 9%

Exclusion n Sarkozy n’a pas apprécié que son conseiller à la diversité Abderahmane Dahmane critique la tenue d’un débat sur l’Islam.

« Il vient de me rendre ma liberté, je vais me mettre en campagne pour défendre la dignité des musulmans de ce pays », a annoncé Abderahmane Dahmane. L’ex-secrétaire national à l’immigration de l’UMP, avait vivement critiqué jeudi dernier le débat sur la laïcité et l’islam voulu par le chef de l’Etat.

« Je n’ai pas l’intention d’être le supplétif alimentaire de Sarkozy ou de Jean-François Copé », le secrétaire général de l’UMP, a-t-il ajouté.
Jeudi dernier, pendant une réunion à la Grande Mosquée de Paris, Abderahmane Dahmane s’en était pris avec vigueur à sa formation. « L’UMP de Copé c’est la peste pour les musulmans », a-t-il dit avant de demander aux musulmans du parti de « ne pas l’accepter dans les sections s’ils ont une dignité et une fierté ».Il avait appelé dans ce sillage ses coreligionnaires à « ne pas renouveler leur adhésion » à l’UMP tant qu’il n’aurait pas annulé le débat controversé sur la laïcité et l’islam, prévu le 5 avril prochain.

Il a indiqué qu’il existe aujourd’hui une volonté du Président Sarkozy d’attaquer et d’exclure les musulmans « à partir du moment où le Président maintient un débat qui est rejeté par tout le monde, y compris par Alain Juppé et François Fillon ».

Nicolas Sarkozy se trompe, dit-il, « en cherchant à être réélu en 2012 avec les voix du Front national. Parce que c’est la voie de la diversité qui lui a permis d’être élu en 2007 ». Il promet à ce titre de « faire barrage en 2012 au fascisme ». « On fera barrage au Front national. On fera barrage aux amis du Front national », a-t-il insisté. Secrétaire national de l’UMP en charge de l’Immigration de 2005 à 2007, Abderahmane Dahmane avait mené campagne pour Nicolas Sarkozy en banlieue et dans les milieux de l’immigration.

Il avait joué un rôle pivot pendant la campagne présidentielle de 2007. Homme de réseaux, il avait créé le Conseil des démocrates musulmans de France ou l’Union asiatique de France. « C’est lui qui était également chargé de préparer discrètement les déplacements de Nicolas Sarkozy en banlieue », selon ‘Le Figaro’. En 2009, il avait quitté l’Elysée où il gérait le dialogue avec les communautés religieuses avant de faire son retour en janvier dernier.

Ce Franco-Algérien avait été décoré en 2010 de la Légion d’honneur par le président de la République qui l’avait alors présenté comme un « jeteur de ponts » entre les deux rives de la Méditerranée.

Pour lui, si le débat sur la laïcité a été dévié c’est parce qu’ »à l’UMP il y a des gens très proches du Front national ». Dahmane a aussi qualifié de « néo-nazis » les promoteurs du débat. « Aujourd’hui, certains pensent que les musulmans en France ont le droit de raser les murs et de se taire. Moi, je dis : ‘’On ne peut pas accepter cette situation. Les musulmans ont une valeur, une bravoure. Ils ont su se battre à travers les temps contre toutes les discriminations et contre tous les racismes’’ », a-t-il souligné dans différentes déclarations à des agences de presse.

R. I. / Agences


Commentaires

Agenda

 

2020

 

 

Janvier

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois