L’arrivée de l’Islam

, par  karim , popularité : 2%

L’avènement de l’Islam au VIIe siècle est un des faits les plus considérables de l’histoire du Maghreb.
En l’an 681, Moins de quarante ans après la mort du Prophète Mohamed, les Arabes fondent une ville nouvelle sur un sol non souillé : Kairouan.
Puis derrière leur chef Okba Ibn Nafi, ils traversent comme une flèche l’Africa et clament que seul l’0céan a pu les arrêter. Messagers de Dieu et de son Prophète, ils semblent invincibles.

Mais pour les gens de l’Aurès, du Hodna, des Nementcha, ces cavaliers fanatiques ne représentent pour l’instant qu’une troupe d’envahisseurs... comme les autres.

Le roi berbère chrétien Kosaila, et une femme, la Kahena, peut-être reine et prêtresse juive, rassemblent des troupes hétérogènes et organisent la résistance.

Abandonné par ses hommes que séduit la religion nouvelle, Kosaîla est pris et tué. Okba périt dans un engagement prés de Biskra. La Kahena lutte pendant vingt ans et meurt en recommandant à ses fils de se convertir.

Guerriers prosélytes, propagateurs du Coran, les Arabes gagnent par petits groupes les terres de l’ouest, le Maghrib ou Maghreb (nom qui vient du verbe arabe " gharaba" : aller à l’étranger - " gharib " - aller à l’inconnu).

Au III ème siècle de l’Hégire, IXème siècle de notre ère, l’Afrique du Nord, toute entière, était conquise par l’Islam. Ce fut une conquête spirituelle sans précédent.