PÈLERINAGE 2010 : Les promesses de Ghlamallah

, par  karim , popularité : 12%

[*

PÈLERINAGE 2010

*]

CINQ AÉROPORTS seront mobilisés pour assurer le transport des hadjis vers
les Lieux Saints de l’Islam.

Aseulement trois mois du début de la saison
du Hadj, le ministère des Affaires religieuses
et des Wakfs et l’Office national du Hadj
et de la Omra (Onho) mettent les bouchées doubles
pour être fin prêts à accompagner plus de 35 000
pèlerins dans leur accomplissement du Hadj.
En effet, le ministre des Affaires religieuses et
des Waqfs a exposé, la semaine dernière à
l’Assemblée populaire nationale, le programme
annonçant la prochaine campagne du Hadj.
M. Bouabdallah Ghlamallah a d’abord rappelé la
création, en 2007, de l’Onho, pour prendre en
charge et assurer une bonne gestion et une organisation
optimale de la saison du Hadj.
Il a ensuite énuméré quelques points importants
du programme de prise en charge des hadjis,
notamment le transport. Ainsi, selon lui, un programme
des vols a été tracé, fixant 19 aéroports de
départ.
Le ministre a ensuite revu ce chiffre à la baisse,
jeudi, avançant que le dernier Conseil interministériel
avait décidé la mobilisation de cinq aéroports
au niveau national pour assurer le transport des
hadjis vers les Lieux Saints de l’Islam lors de la
prochaine saison du Hadj. M. Ghlamallah a précisé,
à l’issue de la séance plénière de l’APN, que
cinq aéroports, à savoir celui d’Alger, Oran,
Annaba, Ouargla et Constantine, ont été mobilisés
pour assurer le transport des pèlerins lors de la
saison du Hadj 2010.

Il a ajouté que cette décision répond à la nécessité
qu’impose l’organisation du Hadj eu égard aux
problèmes que posent les autorités saoudiennes à
l’Algérie en raison du nombre important de vols
estimés à 160 en partance de 15 aéroports à travers
le pays.

Il a assuré, dans ce même contexte, que le
Premier ministre « superviserait personnellement
la préparation de la prochaine saison du Hadj et
que les hadjis feront le voyage à partir de cinq
aéroports à bord d’avions gros-porteurs, ce qui
facilitera l’organisation du transport des hadjis
vers les Lieux Saints de l’Islam ».

Par ailleurs, M.Ghlamallah a affirmé que
d’autres mesures ont également été prises dans le
même cadre en impliquant tous les acteurs pour
garantir le succès de la prochaine saison du Hadj,
notamment la réduction de la durée du séjour des
hadjis aux Lieux Saints de l’Islam entre 26 et 28
jours, mais aussi, des prestations sanitaires, sociales
et consulaires, des orientations religieuses ainsi
que l’établissement de la liste des agences qui participeront
à l’organisation de la saison du Hadj.

Une série de propositions ont été présentées à
la fin de l’exposé, lesquelles seront prises en considération
en vue de préparer la saison du Hadj 2010
et parer ainsi aux nombreuses lacunes observées
jusque-là. Il sera question de la définition du programme
des vols aériens deux mois à l’avance, l’ouverture
d’un bureau des représentants d’Air
Algérie au siège de la mission à La Mecque, l’interdiction
des déplacements par route en vue de
contrôler l’opération, la réduction du nombre des
agences en donnant la priorité aux agences professionnelles
et l’augmentation de l’allocation du
Hadj. Y. Z.